Transport et mobilité : un futur sous contraintes

octobre 2014

Le dossier « Transport et mobilité : un futur sous contraintes » est basé principalement sur les résultats du programme français de soutien à la recherche et l’innovation dans les transports terrestres, le Predit. Comme ce programme, le dossier ne prétend pas à l’exhaustivité ni à présenter pour chaque sujet un « état de la question ». Mais, à partir de la présentation de recherches réalisées ou en cours, il donne un aperçu de visions de l’avenir partagées au niveau français entre l’Etat, les chercheurs et les acteurs économiques du transport terrestre. Deux points de vue plus sommaires sont donnés sur le transport maritime et sur le transport aérien.

Vous pouvez consulter ce dossier sur notre ancien site. Nous mettons tout en œuvre pour tout centraliser sur notre nouveau site. Nous vous remercions pour votre compréhension.

Document disponible sur citego.info ?-Transport-et-mobilite-un-futur-

En guise de préambule…

« Mma Makutsi hocha la tête…

  • Ce que j’ai voulu dire c’est que les êtres humains deviennent paresseux…

  • Pourquoi dites-vous que les gens deviennent paresseux, Mma ?

  • Vous avez déjà vu ces deux garçons-là marcher?…Marcher jusqu’à son lieu de travail. Marcher du centre ville jusqu’au stade national. Marcher de la voie d’évitement de Kgale jusqu’à Gaborone. C’est cela que j’appelle marcher…De nos jours, plus personne n’a la moindre idée du temps qu’il faut pour aller d’un endroit à un autre, vu que plus personne ne marche, Mma. Nous savons combien cela prend en voiture ou en minibus, mais à pied non.

Mme Ramotswo garda le silence, pensive.

  • Mais il y a autre chose, Mma Ramotswo. Avez-vous entendu parler de l’évolution ? Et bien, que va-t-il se passer si nous continuons à être paresseux comme ça et à nous rendre partout en voiture ? Je vais vous le dire Mma : il va nous pousser des roues. C’est comme ça que ça marche l’évolution.

Mma Ramotswo ne parvenait pas à contenir son hilarité.

Mais les remarques de Mme Makutsi l’avaient malgré tout ébranlée et elle avait envie d’y réfléchir. Quand était-elle allée à pied d’un endroit à un autre pour la dernière fois ? Elle avait beau fouiller dans sa mémoire, elle ne se rappelait pas.

Mma Makutsi avait raison, ou en tous cas il y avait du vrai dans ses remarques. Les voitures avaient transformé le Botswana. Les voitures avaient transformé le monde entier et Mma Ramotswe n’était pas sûre que cette transformation fût un progrès.

Je vais me mettre à marcher davantage, résolut-elle. »

McCall Smith A. « Vérité et feuilles de thé », collection 10/18, série Grand détective.