Etabli de la fabrique des transitions n°1

Infolettre de la Fabrique des transitions

Julian Perdrigeat, mars 2020

Association de promotion de la Fabrique des transitions (APFDT)

Première lettre d’information de la fabrique des transitions. Elle retrace la façon dont la Fabrique des transitions a émergé et s’est positionné, les premiers signataires de la charte, la création de l’association de promotion de la FDT, les suites engagées. Document d’histoire de l’organisation.

À télécharger : 20200324_l_etabli_n_1_vdiff.pdf (880 Kio)

L’établi

« C’est une œuvre qui se construit pièce à pièce et pas à pas »

Charte d’alliance de la Fabrique des transitions

Edito

Pour beaucoup la crise sanitaire mondiale que nous traversons est le premier signal fort des effondrements écologiques, économiques et démocratiques qui ne manqueront pas d’advenir si nous ne sortons pas du néolibéralisme et ne structurons pas l’alternative. Dans cette optique, la Fabrique des transitions est un acteur coopératif qui peut jouer un rôle structurel dans l’émergence d’une autre voie. La brèche est ouverte, comment s’y engouffrer et accélérer notre mise en mouvement ? On vous donne rendez-vous les 10, 11 et 12 septembre au Campus de la Transition à Forges (77) pour y travailler, dessiner le programme d’action et la gouvernance de notre alliance qui reste à élargir. Notez les dates et d’ici là, prenez soin de vous !

1. Rappel des épisodes précédents

2. Les signataires officiels de la Charte

Sont officiellement engagées à ce jour une trentaine d’organisations diverses :

Deux structures ont fait part explicitement de leur réserve, soit pour des raisons de calendrier, soit pour des raisons liées à certaines formulations de la Charte et au besoin d’en discuter plus encore collégialement.

La signature, premier acte qui formalise son engagement au sein de l’alliance, est utile pour déterminer un premier « contour membranaire » entre celles et ceux qui partagent une intention commune générale et celles et ceux qui, allant plus loin, acceptent de s’organiser collectivement pour y travailler.

3. Création d’un « véhicule » pour la Fabrique des transitions

4. Les suites à venir