Roquetas de Mar (ES) - Un plan d’intégration pour les migrants, par les migrants

2019

URBACT Programme

Depuis 2002, Urbact est le programme de coopération territoriale européenne visant à promouvoir un développement urbain intégré et durable dans les villes des États membres de l’Union européenne, de Norvège et de Suisse. Urbact est un instrument de la politique de cohésion, financé par le FEDER (Fonds européen de développement régional) et les États membres.

Urbact est un programme européen d’échanges et d’apprentissage entre villes dont l’objectif est de développer des solutions aux grands défis urbains. En mettant en réseau les villes européennes, en renforçant les compétences et en capitalisant sur les bonnes pratiques, il soutient les décideurs publics et les acteurs de terrain pour développer des solutions durables qui intègrent les dimensions économiques, sociales et environnementales du développement urbain.

Dans le prolongement des programmes Urbact I et II, Urbact III continue de promouvoir un développement urbain intégré et durable et contribue aux objectifs de la stratégie Europe 2020.

À télécharger : urbact-citystories-roquetasdemar.pdf (710 Kio)

S’appuyant sur sa participation au réseau URBACT VILLES ARRIVÉES, Roquetas de Mar a obtenu un financement européen de 10 millions d’euros pour mettre en œuvre sa stratégie de développement urbain pour une intégration réussie des migrants. Ce résultat a été obtenu grâce à un processus qui a permis d’impliquer efficacement les populations et les services locaux de migrants dans la planification d’actions intégrées.

L’ancien village de pêcheurs de Roquetas de Mar en Andalousie, en Espagne, est devenu l’une des premières stations touristiques d’Espagne dans les années 1960. Plus récemment, l’un des principaux moteurs de la croissance économique a été l’expansion rapide de l’économie agricole intensive. Cette croissance a attiré un grand nombre de migrants à la recherche d’un emploi et la municipalité a connu une croissance démographique rapide, passant de 28 000 habitants en 1990 à 97 000 en 2018. Les migrants représentent aujourd’hui au moins 30 % de la population résidente permanente. La municipalité a eu tendance à être positive quant à la contribution des migrants à l’économie de la ville et a créé le Bureau municipal pour l’intégration des migrants en 1997. Toutefois, les populations migrantes continuent de souffrir de plus grandes inégalités que la population espagnole, les migrants en situation irrégulière étant particulièrement exposés.

Un plan d’action soutenu par des investissements

Grâce à sa participation au réseau URBACT des villes à l’arrivée, Roquetas de Mar a développé avec succès un plan d’action intégré pour soutenir l’intégration des migrants et relever les défis connexes tels que la montée des mouvements xénophobes. Le plan est basé sur un certain nombre de principes directeurs et de lignes d’action qui visent à : renforcer la capacité des parties prenantes, promouvoir les avantages de la diversité, améliorer la compréhension interculturelle et lutter contre les désavantages éducatifs et la ghettoïsation. Le plan d’action intégré a été intégré au plan municipal d’intégration, qui a été officiellement approuvé le 10 avril 2018. Lors de l’événement de lancement, José Galdeado, conseiller municipal pour les services sociaux, a été clair : « Aujourd’hui marque la fin du projet, mais nous ne nous arrêtons pas là. Le plan stratégique que nous avons présenté aujourd’hui assurera la continuité des travaux », une continuité déjà soutenue par l’octroi à Roquetas de Mar de 10 millions d’euros pour le développement urbain durable intégré dans le cadre du Fonds européen de développement régional. José Juan Rodríguez, conseiller municipal et maire adjoint de Roquetas de Mar, est convaincu que « VILLES D’ARRIVÉE a été un élément crucial pour obtenir des fonds… C’est là que tout a commencé, avec l’échange entre les différentes villes européennes, avec un groupe local vraiment magnifique dont le travail a abouti au Plan d’action intégré, qui sera mis en œuvre à travers différents projets européens, dont l’un est la Stratégie intégrée de développement urbain durable et un autre la Stratégie de développement régional ».

Un plan fondé sur les voix locales et des migrants

L’un des principaux points forts du processus d’élaboration du plan d’action a été l’engagement des acteurs locaux et des représentants des migrants. L’organe principal pour son développement a été le Groupe local URBACT que Roquetas de Mar a établi sous la coordination de Juan Francisco Iborra, chef des services sociaux de la municipalité. Le Groupe local URBACT était composé de 15 membres, dont les principaux prestataires de services publics et les ONG travaillant avec les migrants, tels que les bureaux locaux du service de l’emploi d’Andalousie, les services de santé publique et d’éducation, la Croix-Rouge espagnole et la Fondation pour la coexistence et la cohésion sociale (CEPAIM). Il est important de noter que le groupe a également bénéficié d’un soutien politique local fort, avec la participation active des deux conseillers municipaux cités ci-dessus. Pour s’assurer que le plan était destiné aux migrants et par les migrants, le travail technique du groupe a été soutenu par des réunions de consultation plus larges qui ont attiré des participants migrants. Lors d’une première réunion de consultation, Juan Francisco Iborra a demandé aux associations de migrants d’élaborer les actions proposées. Celles-ci ont été élaborées sur plusieurs mois et présentées aux membres du Groupe local URBACT, puis des forums participatifs ont été organisés pour permettre au Groupe de discuter de ses documents de travail avec les parties prenantes. Un premier forum a discuté de l’analyse provisoire SWOT (Strengths, Weaknesses, Opportunities, Threats), tandis qu’un second a examiné les lignes d’action provisoires du Plan d’action intégré. Les réactions des parties prenantes ont conduit à de réelles modifications et améliorations.

Intégrer les enseignements tirés des échanges transnationaux

Des membres sélectionnés du Groupe local URBACT ont participé à chacune des cinq réunions d’échange transnational de VILLES ARRIVÉES - sur la participation civique, l’éducation, les services d’accueil, le marché du travail et la cohésion communautaire - avant de faire part de leurs commentaires au groupe. De plus, le coordinateur du groupe local de Dresde a participé à une réunion à Roquetas pour échanger des idées et des expériences. Des pratiques intéressantes ont été présentées lors d’un forum participatif afin d’obtenir les réactions des parties prenantes sur la façon dont elles pourraient être intégrées localement. Le résultat est un plan d’action qui inclut « l’incorporation des expériences internationales » dans presque chaque ligne d’activité.

Plan d’action intégré de Roquetas de Mar - 8 actions clés

Références