Parentis-en-Born propose une bourse au Permis de Conduire en échange de services d’intérêt général

Claire Plouy, juin 2019

Territoires-Audacieux.fr

Pour un habitant de Parentis-en-Born (40), la voiture est indispensable pour trouver du travail. Ainsi, depuis octobre 2011, la commune aide ses jeunes à financer leur permis de conduire en échange d’une activité d’intérêt général pour le territoire. Véronique Letourneau, responsable des dossiers « Bourse au Permis » a répondu à nos questions pour évoquer cette initiative.

Qu’est-ce que la bourse au permis de conduire ?

Ce dispositif consiste correspond à une prise en charge par la commune d’une partie du coût du permis de conduire en échange d’activités bénévoles d’intérêt collectif, au service de la commune, effectuées par les bénéficiaires de la bourse.

À quels besoins répondez-vous ?

L’obtention du permis de conduire est un facteur important d’insertion sociale et professionnelle dans la mesure où il représente le principal moyen d’accéder à l’autonomie de déplacement. Mais l’obtention du permis de conduire constitue un pré-requis bien souvent difficile à obtenir pour les personnes disposant de faibles moyens financiers.

Quels sont les critères pour qu’un jeune puisse bénéficier de cette bourse ?

La procédure d’obtention de la Bourse au Permis est la suivante. Il faut que le jeune bénéficiaire soit âgé de 15 à 19 ans (20 ans non fait lors de l’enregistrement du dossier). Qu’il soit rattaché à un foyer fiscal Parentissois. Et enfin qu’il effectue une contrepartie de 35 h au sein d’un service de la municipalité (sur une période définie : une semaine, un trimestre, une année).

Quel genre d’activité d’intérêt collectif les jeunes font-ils en échange de cette bourse ?

Les services municipaux proposés, pour les contreparties, dépendent des périodes de l’année puis des besoins et disponibilités des services. Cela peut-être au sein de nos Ehpad, de nos services techniques, de la médiathèque… Cela peut-être également réalisé à la banque alimentaire de notre territoire. Pour vous donner un exemple précis, les jeunes qui interviennent dans notre service « animation de la vie de la cité » se voient proposer deux missions : une mise à la disposition du club de voile et le nettoyage des plages durant l’été. Ils peuvent également participer à l’organisation de manifestations de notre ville comme Paren’dix (Course pédestre au 2ème samedi d’avril) ou notre salon du livre et des gourmets (mai).

Avez-vous pu mesurer les impacts ? Quels retours avez-vous depuis le commencement de l’initiative ?

Les retours sont très positifs. Ce dispositif traite 60 à 70 dossiers subventionnés par an.

Quelle est la participation financière de la mairie ?

Pour tous les bénéficiaires de la bourse soumis ou non à conditions de ressources, le montant maximum de la participation financière est de 500€ par jeune de 16 à 20 ans.

Avez-vous rencontré des difficultés ?

Nous n’avons pas de difficultés particulières. La Ville de Parentis-en-Born met en place ce dispositif pour les jeunes à partir de 15 ans jusqu’à 19 ans. D’autres communes ont fait le choix de porter la tranche d’âge de 17 ans à 19 ans.

Avez-vous un conseil pour un territoire voulant débuter une initiative similaire ?

L’agent qui s’occupe de ces dossiers et du bon déroulement du dispositif est disponible pour échanger ou mettre à disposition différents éléments pour toute démarche visant à reproduire cette action dans d’autres territoires