Confronter les expériences

Le fonds documentaire

Le fonds documentaire est la vitrine de la richesse de l’expérience acquise sur différentes problématiques touchant à la transition des territoires et à la gouvernance territoriale, fruit de la mutualisation des expériences de plusieurs dizaines de partenaires.

Les dossiers thématiques, à l’origine de Citego

Dans sa phase de lancement, avant 2015, le fonds documentaire de Citego s’est construit par l’élaboration de "dossiers" thématiques confiés à des associations, des chercheurs, des universités. Une soixantaine de dossiers ont ainsi été réalisés, dont certains très aboutis, comme celui qu’a réalisé en 2014 Nacima Baron du Laboratoire de recherche "villes, mobilité, transports" de Marne La Vallée, celui qu’a conduit le Labo de l’ESS sur les Pôles territoriaux de coopération économique ou encore celui sur l’ancrage territorial des politiques d’éducation réalisé par Monde Pluriel.

L’avantage de la méthode a été double : donner une première crédibilité au fonds documentaire, qui partait de zéro ; faire un premier exercice de capitalisation de l’expérience par la réalisation de synthèses du dossier qui visaient à dégager les principes directeurs communs.

Vers une nouvelle génération de dossiers thématiques

Avec le développement de Citego, la montée rapide du nombre de consultations du site, souvent à partir d’un moteur de recherche comme Google, des réseaux de plus en plus nombreux ont été désireux que leurs meilleures fiches d’expérience se retrouvent sur le site Citego. La structuration du site par dossiers thématiques a alors perdu de son intérêt, chaque dossier étant trop fermé sur lui-même. La mise en place de l’atlas relationnel à partir de 2018 a rappelé qu’il fallait relier les défis entre eux, ce que permettaient difficilement les dossiers thématiques.

L’intérêt de synthèses thématiques demeure : c’est une des modalités de la capitalisation d’expériences. Citego est ouvert à publier les synthèses de tous les documents indexés par un même descripteur de tout effort de synthèse qui serait fait à partir d’un descripteur de l’atlas, prenant en compte des apports de diverses origines.

 

La navigation et outils de recherche

CITEGO propose différentes formes de navigation :

  • Un moteur de recherche libre (scrutari) permet des réponses pertinentes par titres et mots-clés sur CITEGO et plus largement sur une communauté de sites ressources (COREDEM)
COREDEM : Le site CITEGO fait partie de la Confédération de sites ressource pour en démocratie mondiale (COREDEM). Cette confédération regroupe une trentaine de sites qui procèdent d’un même esprit : le partage d’expériences est ce qui est le plus utile à l’action ; et c’est un bien commun qui se multiplie en se partageant. C’est dans cet esprit que les membres de la COREDEM mutualisent leurs ressources documentaires, privilégient donc accès gratuit et mutualisation. L’internaute qui fait une recherche sur CITEGO peut élargir sa recherche à l’ensemble des sites de la COREDEM.

 

  • Une recherche par auteur, par organisme ou par espace géographique.

 

  • Une navigation par l’atlas relationnel, exercice de cartographie sémantique, qui vise à rendre visibles les liens entre concepts, problématiques, modes d’action et acteurs. L’atlas relationnel est l’un des outils d’indexation des contenus du site, qui permet de mettre l’accent sur les liens qui existent entre les concepts et les sujets traités. Il permet la navigation du général au particulier, du particulier au général ou par « voisinage ». CITEGO cherche ainsi à rapprocher des « histoires » comportant des analogies, par exemple rendant compte d’un même type de politique, mais se déroulant dans des contextes très différents, qui permettent de dégager des leçons de portée plus générale, d’identifier les principes directeurs qui sont la clé de la réussite ou de l’échec.
Nous vous invitons à le tester et à nous faire part de vos commentaires et suggestions à l’adresse : atlasrelationnel (at) citego.org

 

  • Une navigation « boule de neige », via le renvoi entre contenus du site (« documents liés », « pour en savoir plus »), qui propose au lecteur d’autres contenus pouvant l’intéresser et compléter le document en cours de lecture.

 
 

Le cycle de médiation

schéma cycle médiation_fr

Organiser le partage d’expériences

Cette première étape n’a rien de trivial. Il n’est pas facile de passer du dialogue entre praticiens "autour d’une tasse de café », toujours utile et riche, à une étape de plus grande formalisation nécessaire pour transformer "le vécu" en "une expérience transmissible". Pour partager l’expérience, il faut écrire des textes courts qui ne soient ni purement factuels, ni trop théoriques. J’ai constaté, au fil de ces trois décennies, que rédiger une bonne fiche de cas était un exercice intellectuel très exigeant. Nous recommandons pour le faire "un jeu à trois" : au départ, quand on dit à un acteur « peux tu rédiger une fiche de cas sur tes propres expériences » il répond : « oui bien sûr pas de problème ! ». Malheureusement le résultat est presque toujours insatisfaisant ; soit il est banal, racontant une suite d’événements intimement liés au contexte, soit, ce qui est pire, la personne, prenant la plume, se met à vouloir écrire comme un chercheur, produisant un texte abstrait, général et ennuyeux. Or, ce même acteur est passionnant quand il raconte son histoire.

La règle du jeu à trois : le premier raconte, le second prend des notes et le troisième, qui n’a pas écouté l’histoire, lit les notes et les critique. Retenons qu’une belle fiche de cas est un petit bijou.

Capitaliser l’expérience d’un ensemble d’acteurs

Une fois que l’on a accumulé un certain nombre de fiches de cas sur le même thème, que peut-on en tirer ? L’expérience montre que la comparaison entre les cas permet de dépasser les éléments conjoncturels de chaque contexte et de dégager des principes directeurs communs qui se révèlent être les conditions communes du succès.

Ce travail de capitalisation peut être fait "en chambre", par une personne isolée et c’est le cas quand dans Citego on rédige une synthèse d’un dossier thématique, réunissant une série de cas sur le même sujet. Mais l’exercice est bien plus riche quand il est fait par le collectif qui a réuni les acteurs ayant rédigé les fiches de cas, car les principes directeurs sont alors le fruit d’une démarche d’intelligence collective qui permet à chacun de mieux s’approprier les conclusions. Pour cette seconde étape, Citego met à disposition un logiciel gratuit, Desmodo (desmos singifie en grec "le lien") qui permet à chaque acteur de visualiser son point de vue et celui des autres, pour que la synthèse soit faite au vu de tout le monde. Cette traçabilité est une condition majeure de légitimité des conclusions.

Un bon exemple d’application de la démarche est donnée par la synthèse des travaux de la rencontre internationale Climate Chance organisée à Nantes en septembre 2016.

Diffuser les leçons de l’expérience

L’objectif de l’échange d’expériences est double :

  • aider un collectif à évoluer en se nourrissant des leçons tirées de l’expérience des uns et des autres, ce qui est la définition des communautés apprenantes ;
  • diffuser plus largement ces leçons de l’expérience pour permettre à d’autres de se les approprier, c’est l’objet des modules de formation à distance. Mais les principes directeurs tirés de l’expérience restent abstraits s’ils ne sont pas illustrés par des cas concrets. La formation doit donc s’appuyer sur les deux premières étapes du cycle, recueil puis capitalisation de l’expérience.