Saint-Etienne, Sheffield : des villes industrielles en mutation

Remi Dormois, mars 2013

Pour illustrer les changements profonds qui ont affecté la répartition de l’emploi entre les différents secteurs d’activité dans les villes sur les 50 dernières années, nous avons fait le choix de nous attarder sur la situation des villes de tradition industrielle. Jusqu’à la fin des années 70, l’emploi y était fortement concentré dans les secteurs industriels.

Depuis, la crise ayant affecté les grandes entreprises industrielles, on y observe une progression des emplois dans le commerce, le service aux particuliers et dans une moindre mesure dans le service aux entreprises. Ces mutations dans la structure de l’emploi se sont accompagnées d’une progression du nombre de demandeurs d’emplois car, au plus fort de la crise, les salariés licenciés des entreprises industrielles n’ont pas pu se reclasser dans les « nouveaux secteurs » en développement.

L’évolution de la structure de l’emploi dans le bassin économique de Saint-Étienne entre 1979 et 2005

Rapport de présentation du schéma de cohérence territoriale Sud Loire
Epures, 2010 (d’après données ASSEDIC)

Forte baisse de l’emploi industriel et forte croissance de l’emploi dans les services à Sheffield

“Regeneration and master planning in Sheffield”
WILD T., 2008, conférence donnée à l’Université de Liège

“Regeneration and master planning in Sheffield”
WILD T., 2008, conférence donnée à l’Université de Liège

Références

Documents du schéma de cohérence territoriale Sud Loire (Rapport de présentation, PADD, documents d’orientation…)

Sheffield City Centre Master Plan