Helsinki

Jean DANIELOU, 2014

Problématique : Comment rendre les usages quotidiens dans la ville plus simples et plus fluides ? Par le développement de services urbains digitaux. C’est ce que propose la plateforme Forum Virium à Helsinki. Ladite plateforme multiplie de nombreux projets en matière de ville intelligente, projets aux degrés de réalisation variables. Le cas d’Helsinki permet d’appréhender une possibilité de traitement de la question de l’Open Data.

Le Forum Virium d’Helsinki appartient à la ville d’Helsinki et intègre en son sein des partenariats avec des entreprises comme Nokia, TeliaSonera, IBM, Logica ou encore Siemens. L’objectif du Forum Virium est de développer des services digitaux intégrés aux institutions publiques pour les citoyens. A travers une gamme de projets urbains centrés autour de la thématique « smart city », le Forum Virium entend proposer le test de nombreux services digitaux dans l’environnement urbain. Le Forum Virium appartient au réseau européen des « living labs », initiative issue de la Communauté Européenne et créée en 2006 qui vise à créer un écosystème d’innovations afin de faire bénéficier chacun des membres du réseau des synergies découlant de cette structuration.

On dénombre actuellement une dizaine de projets (Helsinki Developer Portal, Apps4Finland, CitySDK, Helsinki Region Infoshare, Code for Europe,Smart Urban Spaces, Open Cities, Ubiquitous Helsinki, Helsinki region intelligent traffic services, Traffic information plateform, SAWE), dont plusieurs sont achevés (Smart Urban Spaces, Ubiquitous Helsinki, Helsinki region intelligent traffic services, Traffic information plateform, SAWE). De façon générale, ces initiatives se complètent les unes les autres dans un cadre général qui est celui de l’ouverture des données publiques aux citoyens à travers des interfaces numériques.

Parmi la batterie de projets lancés par la Ville, on peut citer celui, réalisé et en place aujourd’hui, des Smart Urban Spaces. Le but de ce projet est de développer des services digitaux thématiques (tourisme, trafic, événements…) testés par les habitants et potentiellement exportables vers d’autres villes. Au sein de ce projet, on peut citer le programme Walk and Feel Helsinki qui se présente comme une interface numérique accompagnant les trajets touristiques dans la ville. Le long de la route allant du port Hernesaari jusqu’au centre ville étaient disséminés des Near Field Communication Tags et des codes-barres en forme de papillons, déchiffrables à l’aide de l’application idoine développée par la ville. Ainsi, le touriste trouve sa route allant du port au centre et dispose en même temps d’informations sur la ville.