Démocratie participative (Cours en ligne ouvert et massif)

2016

Centre National de la Fonction Publique Territoriale (CNFPT)

Vous trouverez dans ce dossier et ses sous-dossiers les supports (textes et vidéos) du cours en ligne réalisé en partenariat avec le CNFPT et diffusé sur la plateforme FUN du 7 novembre 2016 au 15 janvier 2017.

La démocratie participative renvoi à des procédures, des instruments et des dispositifs qui visent à promouvoir la participation des citoyens dans la prise de décisions, la gestion et le contrôle des affaires publiques. Elle pose aussi de nombreuses questions sur la relation entre citoyens, élus et experts. Quel est le rôle de chaque acteur ? Quels sont les sujets sur lesquels il convient de solliciter les citoyens ? Sous quelle forme sollicite-t-on les citoyens ? Qui est à l’origine des démarches participatives ? Comment peut-on assurer le bon déroulement des démarches ? Quels sont les apports de la démocratie participative dans l’amélioration de l’action publique et de la vie en société?

Ce cours en ligne a été construit de manière à apporter des éléments de réponse à ces questions et propose aux stagiaires de replacer la démocratie participative au cœur de la transformation de l’action publique et de la transformation des relations entre citoyens, élus et experts. Le choix a été fait de donner la parole à une diversité d’acteurs : consultants, chercheurs, praticiens, associations, élus et citoyens. Ce choix vise à mettre en lumière différents points de vue sur la nature de la démocratie participative et sur les dispositifs qui les mettent en œuvre.

  • La première séance revient sur les origines de la démocratie participative et sur les principaux débats qu’elle suscite au niveau international.

  • La deuxième et la troisième séance s’intéressent aux transformations de l’action publique et au rôle joué par la participation citoyenne dans ce processus, notamment en ce qui concerne la fourniture des services publics en Europe par exemple en matière d’éducation et de financement des projets d’énergie renouvelable.

  • La quatrième séance s’intéresse au cas particulier de la participation citoyenne dans les projets d’aménagement urbain en France.

  • La séance cinq s’intéresse à la participation citoyenne en matière d’évaluation et de contrôle de l’action publique, revenant particulièrement sur des cas d’étude latino-américains.

  • La sixième séance aborde la question de la démocratie technique et de la recherche participative. Elle s’intéresse à la participation citoyenne dans la production de savoirs et des innovations, mais aussi dans la prise de décisions concernant les orientations de la recherche.

  • La séance sept revient sur les limites des démarches participatives en France et propose des pistes d’action inspirées d’initiatives citoyennes.

  • La séance de conclusion propose de revenir sur les apprentissages des séances de ce cours et de les mettre en lumière avec des retours d’expérience sur la mise en place de la politique de participation citoyenne au Grand Lyon, mais également avec d’autres expériences internationales et les apprentissages tirés de la rencontre mondiale de la démocratie participative de 2007.

Chaque séance précise des notions clés en les replaçant dans leur contexte, abordant par là le fonctionnement des dispositifs et leurs implications pour les acteurs concernés. Des interviews d’acteurs et des études de cas permettent d’illustrer les propos des intervenants. Chaque séance sera accompagnée de supports écrits, des références vous permettant d’en savoir plus sur les cas d’études et les réflexions exposées par les intervenants.