Consolider une gouvernance participative de l’action publique et des services publics

Pierre Bauby, Mihaela Similie, 2016

En continuité avec la séance précédente, cette séance souligne la complexité des processus participatifs. Les interviews de trois acteurs européens permettent d’identifier d’une part les défis à relever pour la mise en place de processus participatifs efficaces, qui se fondent sur une écoute réelle des avis et des attentes citoyennes et qui aboutissent à une répartition des responsabilités entre acteurs. D’autre part, ils soulèvent aussi les limites de certains processus participatifs et les questionnements qu’ils peuvent susciter notamment autour du principe d’intérêt général. La séance resitue le rôle des élus et des techniciens dans le cadre de ces processus, mettant en avant la manière dont les processus participatifs peuvent renforcer la capacité des élus et des praticiens à prendre des décisions réussies et qui à terme bénéficient d’une plus grande légitimité.

Afin de rendre compte de la richesse et de la diversité des processus de démocratie participative en Europe, nous avons recours au fur et à mesure de cette séance aux compétences et expériences de Karl-Heinz Lambertz (élu belge de la Communauté germanophone, Vice-président du Comité des régions de l’Union Européenne), Julie Ward (député britannique au Parlement européen), Cristian Pîrvulescu, professeur de science politique, représentant de la société civile roumaine au Comité économique et social européen.

Références

6 analyses

7 études de cas