Encourager le développement de la bicyclette en France

2004

Conseil National des Transports (CNT)

Cette fiche a été sélectionnée et revue par Régis RIOUFOL, contributeur de la démarche « Une Voirie pour Tous » du CNT, coordonnée par Jean-Charles POUTCHY-TIXIER et Hubert PEIGNE.

Cette fiche est un résumé du rapport sur le développement du vélo en France1 de Brigitte LE BRETHON, Députée du Calvados.

Comme mesures concrètes pour réunir les conditions d’une véritable impulsion et d’une relance de la politique du vélo en France, Brigitte LE BRETHON propose quinze mesures simples et prioritaires et formule des propositions d’actions et de modifications réglementaires nécessitant une analyse approfondie à engager sans délai.

Parmi ces propositions, certaines pourraient être intégralement reprises au titre du thème « Une voirie pour tous »2, et même étendues à l’ensemble des modes doux, notamment :

  • Encourager et développer les politiques de partage de l’espace et notamment les zones 30 (à priorité donnée à la vie locale et aux déplacements de proximité).

  • Assurer la continuité des aménagements (avec l’aide de comités d’axes).

  • Renforcer la sensibilisation des professionnels (auto-écoles notamment).

  • Favoriser les actions en faveur des déplacements doux domicile-école en informant les établissements scolaires sur l’organisation de Plans de Déplacements des Écoles, en promouvant les réalisations réussies.

  • Prendre en compte dans l’article R 417-11, l’arrêt et le stationnement sur les aménagements cyclables et les trottoirs : stationnement dangereux punis d’une contravention de 4ème classe.

  • Doter les voies vertes d’un statut juridique3.

  • Généraliser les contresens cyclables

  • Développer les compétences requises pour mettre en œuvre aux niveaux national et local ces dispositions : inscrire des modules obligatoires consacrés au partage de la rue, à la modération de la vitesse automobile et aux aménagements piétonniers et cyclables dans les formations initiales et continues des techniciens et ingénieurs des collectivités territoriales. Ne pas oublier les formations aux professions d’architectes, paysagistes et urbanistes.

  • Lutter contre le vol

  • Simplifier et adapter les barèmes de réduction d’impôts pour frais de déplacements professionnels (frais réels)

  • Organiser une meilleure répartition des crédits de recherche, notamment dans le cadre du PREDIT, au profit des modes de déplacements non motorisés

1 Propositions pour encourager le développement de la bicyclette en France

2 Ont participé à la fois à l’élaboration des propositions pour encourager le développement de la bicyclette en France et celles du présent document « Une voirie pour tous » :Hubert PEIGNE, en tant que Président du Comité de Suivi de la Politique du Vélo, Véronique MICHAUD, Club des Villes Cyclables, Geneviève LAFERRERE, CERTU et Mary CRASS, CEMT

3 Une proposition de modification du Code de la Route a été effectuée pour donner un statut aux voies vertes, modification en cours d’examen par le Conseil d’Etat en août 2004

Références

Ce texte est extrait d’Une Voirie pour Tous – Sécurité et cohabitation sur la voie publique au-delà des conflits d’usage – Tome 2 : Exemples et Annexes au rapport du groupe de réflexion, Conseil National des Transports (CNT), 2005, publié par le CNT et La Documentation Française en juin 2005.

Une voirie pour tous - Tome 2- page 10