Catalogue des innovations citoyennes remarquables 2020 : 7. L’inclusion sociale contre le chômage

Puissance des idées simples qui réenchantent le monde !

septembre 2020

Innovation Citoyenne et Développement Durable (ICDD)

A l’occasion du Salon Produrable 2020, dans un contexte difficile due à une pandémie particulièrement agressive, qui interpelle à la fois nos modes de vie, nos façons de produire et de commercer, ainsi que nos modes de gouvernance, l’association ICDD est heureuse de présenter une trentaine d’innovations ou d’initiatives citoyennes remarquables qu’elle soutient plus particulièrement actuellement

Concernant les questions climatiques, ou le nécessaire abandon à court ou moyen terme des énergies fossiles, on se disait fréquemment en haut lieu, qu’on saurait trouver une solution : A chaque fois qu’un problème majeur était posé, il semblait qu’on finissait toujours, jusqu’à présent, par y trouver une solution.

« Ne vous inquiétez pas : on s’occupe de vous et tout est sous contrôle : vous pouvez allez-venir et consommer à votre guise ». En fait, on a bien compris, en particulier avec l’arrivée de ce fâcheux et insaisissable Coronavirus qu’il n’en était rien : notre monde est bien fragile, et il faut peu de choses pour bloquer brutalement la frénésie des activités humaines et dérouter les Académies des Sciences, de la Médecine et des Technologies.

Les choses deviennent de plus en plus problématiques, plus complexes et plus difficiles à prévoir. Face à l’urgence, face aux drames qui arrivent et qui se succèdent de façon de plus en plus rapprochée, on s’aperçoit qu’il est urgent que tout le monde, en particulier tous les citoyens, soit « sur le pont » et s’ingénie à voir ce qu’il pourrait faire pour participer à la résolution des problèmes qui se posent collectivement à tous.

Les citoyens n’ont d’ailleurs pas attendu qu’on le leur demande: depuis longtemps ils ont conscience des enjeux, et ici ou là, imaginent des solutions qui sont particulièrement pertinentes :

  • Par leur originalité

  • Par leur simplicité

  • Par le retour à un bon sens que bien souvent l’on avait perdu

  • Par leur souci de l’économie de moyens

  • Par leur sens de la solidarité

  • Par leur redoutable efficacité

Le « problème » étant qu’« on ne leur a rien demandé » ! Leur solution a ainsi bien du mal à être entendue, encouragée, soutenue ; puis une fois au point, à être promue à la hauteur de leur potentiel d’impact, parfois considérable.

Le champ de l’innovation citoyenne n’a jamais été aussi vaste ; il concerne tous les aspects de la vie commune, toutes les dimensions de l’écosystème humain. Pour exercer notre veille, nous nous sommes concentrés sur les attentes prioritaires des citoyens dans un certain nombre de thématiques.

Il est essentiel dans une société que personne ne s’y sente « exclu ». Et pourtant la société moderne ne parvient pas à résoudre ce problème de l’exclusion, notamment en ce qui concerne le chômage. De nombreuses initiatives ont été prises depuis plus de 30 ans pour sortir les personnes en âge de travailler du piège du chômage de longue durée : c’est le cas des Jardins de Cocagne lancés par Guy Henckel (plus d’une centaine d’implantations en France). Mais il existe des approches plus territoriales, quand on décide que, sur un territoire donné, personne ne puisse être laissée « sans emploi ».

Aider activement tous ceux qui veulent travailler à trouver un emploi sur un territoire particulièrement impliqué sur cet objectif

La démarche Territoires Zéro Chômeurs Longue Durée est une démarche citoyenne qui a demandé une dizaine d’année pour être mise en oeuvre à titre expérimental, et qui continue se battre pour réaliser son rêve : que tous ceux qui ont envie de travailler puisse enfin trouver un emploi qui lui corresponde dans un territoire donné.

Il s’agit de montrer qu’il est possible à l’échelle d’un territoire, sans surcoût pour la collectivité, de proposer à tout chômeur de longue durée qui le souhaite, un emploi à durée indéterminée et à temps choisi, en développant et finançant des activités utiles et non concurrentes des emplois existants pour répondre aux besoins des divers acteurs du territoire : habitants, entreprises, institutions… C’est ainsi que sont créées des « entreprises à but d’emploi » permettant de confier des responsabilités à d’anciens chômeurs sur des activités que l’on ne parvient pas à assurer et qui sont pourtant nécessaires. Ville pionnière, Mauléon, dans les Deux Sèvres ; exemple d’entreprise à but d’emploi : l’Ensiam, (services à la personne, recyclage de matériau, tri de tissu, visites guidées, etc…). Fiche 7.1. www.tzcld.fr/

Vers le plein emploi : l’expérience des Mureaux

Les Mureaux est une ville des Yvelines, qui a beaucoup souffert du déclin de l’activité de l’automobile entre Flins (Renault) et Poissy (PSA). Une approche très originale a consisté à tirer parti du réel et de développer aux Mureaux une activité …de tourisme international, en se fondant sur deux constats :

La ville est riche de citoyens d’origines ethniques très diverses ; chaque ethnie a des talents propres que beaucoup de gens découvrent avec grand plaisir quand ils vont au loin, en Asie, en Afrique ou ailleurs : pourquoi ne pas découvrir cette richesse présente dans « nos cités », dont les habitants n’attendent « que ça » pour « exister et être reconnus » !

La ville est par ailleurs au centre d’activités liées à l’aéronautique et à l’Espace : potentiel d’un autre tourisme sur base de baptême de l’air ou de visite de Centre d’études spatiales par exemple. Cette dynamique a permis en même temps de briser des tabous et de développer des échanges entre entrepreneurs et demandeurs d’emploi, avec l’espoir de réduire significativement le chômage dans des zones considérées jusque-là sinistrées et sans espoir. (Fiche 7.2 et lesmureaux.info/vivre-les-mureaux/

Références

Pour les fiches numérotées en référence dans le texte, voir le pdf joint (pdf/710 – icdd_rpertoire_des_innovations_citoyennes_produrable_200720.pdf)