Bilbao (ES) - Une spécialisation intelligente dans une ville post-industrielle

2019

Depuis 2002, Urbact est le programme de coopération territoriale européen visant à encourager le développement urbain intégré et durable dans les villes des États membres de l’Union européenne, de Norvège et de Suisse. Urbact est un instrument de la politique de cohésion, financé par le Feder (Fonds européen de développement régional) et les États membres.

Urbact est un programme européen d’échanges et d’apprentissage entre villes dont l’objectif est d’élaborer des solutions pour faire face aux grands enjeux urbains. Par la mise en réseau des villes européennes, le renforcement des compétences et la capitalisation des bonnes pratiques, il soutient les décideurs publics et les acteurs de terrain, pour faire émerger des solutions durables intégrant les dimensions économiques, sociales et environnementales du développement urbain.

Faisant suite aux programmes Urbact I et II, Urbact III continue de promouvoir le développement urbain intégré et durable et contribue aux objectifs de la stratégie Europe 2020.

À télécharger : urbact-citystories-bilbao.pdf (320 Kio)

Depuis la désindustrialisation de Bilbao et la construction du Guggenheim dans les années 1990, cette ville du nord de l’Espagne est un leader mondial de la régénération urbaine. En rejoignant le réseau URBACT In Focus, les dirigeants civiques dynamiques de Bilbao ont rassemblé un groupe d’acteurs locaux pour dynamiser les secteurs les plus avancés de l’économie de la ville.

Si les mines et les usines sidérurgiques ont fermé il y a plus de 30 ans, et si un musée d’art - le Guggenheim - est aujourd’hui son bâtiment le plus célèbre, Bilbao reste une ville liée à l’industrie. Aujourd’hui, les entreprises manufacturières sont très différentes de l’industrie lourde du passé : très compétitives et à forte intensité de connaissances, beaucoup d’entre elles opèrent sur les marchés mondiaux. De nouveaux produits et de nouveaux modèles commerciaux développés ailleurs peuvent révolutionner l’industrie, en profitant à ceux qui s’adaptent rapidement. Aujourd’hui, Bilbao, en tant que ville de services tournée vers l’industrie, s’est engagée à continuer de promouvoir et de s’ouvrir à l’innovation et à la connaissance afin de poursuivre sa croissance et de favoriser sa compétitivité internationale. Mais pour être compétitive, Bilbao a voulu prendre la tête de son propre développement économique urbain. L’objectif de la ville est de favoriser une croissance intelligente qui combine les aspects urbains, environnementaux, technologiques, sociaux et économiques afin de continuer à générer une activité économique avec des emplois de qualité et le bien-être des citoyens. C’est l’une des raisons pour lesquelles Bilbao a mis en place le réseau In Focus. Un réseau de 10 villes qui souhaitaient améliorer leur compétitivité et leur capacité de création d’emplois en se positionnant dans le nouveau paysage économique en fonction de leurs domaines de spécialisation, dûment articulés avec la stratégie de spécialisation régionale intelligente (voir encadré) dans une perspective de gouvernance à plusieurs niveaux. Le principal défi consistait à faciliter la transformation et la spécialisation économiques de la ville, en réfléchissant à la manière dont les politiques sectorielles peuvent être améliorées et mieux reliées, dans une perspective de développement urbain intégré.

De l’identification des secteurs économiques prioritaires…

L’approche intelligente de la spécialisation à Bilbao a permis d’identifier clairement les atouts concurrentiels locaux : les services commerciaux avancés (Knowledge Intensive Business Services - KIBS), les industries culturelles et créatives (CCI) et l’économie numérique. Depuis près de trois ans, la ville collabore avec les acteurs locaux pour dresser une carte de l’activité économique et identifier les lignes d’action et les projets phares qui peuvent contribuer à renforcer la spécialisation de la ville dans ces trois secteurs. Dans le cadre du réseau In Focus, la ville a mis en place un groupe d’acteurs locaux (Groupe local URBACT) composé de la mairie de Bilbao (Bilbao Ekintza), du conseil provincial de Biscaye, du gouvernement basque en charge de la spécialisation régionale intelligente, de centres de recherche, d’universités et de la chambre de commerce. Le groupe comprenait également deux organisations de clusters régionaux basées à Bilbao : EIKEN, une association d’entreprises basées au Pays Basque qui se consacre à la création et à la distribution de contenus liés aux industries de l’économie créative ; et le cluster informatique GAIA, qui est l’Association des technologies électroniques et de l’information. Cette dernière est une organisation privée et professionnelle à but non lucratif composée de 260 entreprises offrant des produits et des services dans le domaine de l’électronique et des technologies de l’information, comme Iberdrola, la première multinationale espagnole d’électricité. Mettre tous ces acteurs autour de la table était une question de grande importance pour Nora Sarasola, directrice générale de Bilbao Ekintza. Le Groupe local URBACT a permis à un groupe d’acteurs, tant publics que privés, de partager des idées et des opportunités potentielles et de les mettre au service de la planification stratégique de la ville de Bilbao pour approfondir la spécialisation dans les secteurs prioritaires.

… à l’élaboration d’un plan intégré

Ensemble, ces parties prenantes ont conçu un plan de travail opérationnel à long terme, le plan d’action intégré. Dans ce plan, Bilbao Ekintza devient un facilitateur du processus de spécialisation. Cela signifie faciliter l’identification de nouvelles opportunités sectorielles émergentes, mais cela comprend également des éléments transversaux tels que le développement d’une veille concurrentielle pour identifier les opportunités économiques par un processus d’obtention et de transformation des informations, ainsi que le développement des talents et de l’esprit d’entreprise, en fournissant des espaces pour la spécialisation, ou en faisant de la ville un pôle de spécialisation, entre autres. Huit projets phares ont été spécifiquement identifiés pour promouvoir la spécialisation dans les secteurs prioritaires, tels que l’AS-Fabrik et l’Alliance de Bilbao pour une spécialisation intelligente dans les services avancés vers la transformation numérique de l’industrie. L’objectif principal de l’AS-Fabrik est d’accroître la compétitivité du secteur des services aux entreprises à forte intensité de connaissances (KIBS) de Bilbao par le biais d’un processus collaboratif de renforcement des capacités. L’objectif est de préparer ce secteur à répondre aux défis de la transformation numérique vers l’industrie 4.0, auxquels le secteur manufacturier sera confronté dans un avenir très proche. AS-Fabrik est maintenant soutenue par des fonds de l’initiative d’actions innovatrices urbaines. Le véritable triomphe de Bilbao a été d’organiser la complexité de tant de participants différents et de créer une carte, un vocabulaire et des objectifs communs pour le développement économique des trois secteurs prioritaires. Mme Sarasola estime que les activités d’échange et d’apprentissage locales et transnationales encouragées par URBACT ont renforcé les compétences de l’équipe locale pour concevoir et mettre en œuvre des solutions dans le domaine du développement économique urbain. De même, elles ont eu un impact positif sur la facilitation et l’implication d’autres agents dans la co-conception et la mise en œuvre des politiques urbaines. « La façon de travailler en interne à Bilbao Ekintza a changé grâce à la participation au projet », dit-elle.

Références

En savoir plus

Qu’est-ce qu’une stratégie de spécialisation intelligente ?

Selon le règlement (UE) 1301/2013 du Parlement européen et du Conseil du 17 décembre 2013, on entend par « stratégie de spécialisation intelligente »:

Les stratégies d’innovation nationales ou régionales qui fixent des priorités afin de créer un avantage concurrentiel en développant et en faisant correspondre les forces propres de la recherche et de l’innovation aux besoins des entreprises afin de répondre de manière cohérente aux nouvelles opportunités et aux évolutions du marché, tout en évitant la duplication et la fragmentation des efforts.

Une stratégie de spécialisation intelligente peut prendre la forme d’un cadre stratégique national ou régional de recherche et d’innovation (R&I) ou y être intégrée. Les stratégies de spécialisation intelligente sont élaborées en associant les autorités de gestion nationales ou régionales et les parties prenantes telles que les universités et autres établissements d’enseignement supérieur, les entreprises et les partenaires sociaux à un processus de découverte de l’esprit d’entreprise.