Zagreb (HR) - Démanteler les silos pour une administration urbaine intelligente

2019

URBACT Programme

Depuis 2002, Urbact est le programme de coopération territoriale européen visant à encourager le développement urbain intégré et durable dans les villes des États membres de l’Union européenne, de Norvège et de Suisse. Urbact est un instrument de la politique de cohésion, financé par le Feder (Fonds européen de développement régional) et les États membres.

Urbact est un programme européen d’échanges et d’apprentissage entre villes dont l’objectif est d’élaborer des solutions pour faire face aux grands enjeux urbains. Par la mise en réseau des villes européennes, le renforcement des compétences et la capitalisation des bonnes pratiques, il soutient les décideurs publics et les acteurs de terrain, pour faire émerger des solutions durables intégrant les dimensions économiques, sociales et environnementales du développement urbain.

Faisant suite aux programmes Urbact I et II, Urbact III continue de promouvoir le développement urbain intégré et durable et contribue aux objectifs de la stratégie Europe 2020.

À télécharger : urbact-citystories-zagreb.pdf (530 Kio)

Grâce à sa participation au réseau URBACT SmartImpact, Zagreb a lancé 11 projets dans le cadre d’un plan d’action intégré visant à fournir une approche systémique pour devenir une « ville intelligente ». Les actions seront suivies et améliorées en permanence dans le cadre de la stratégie globale de développement de la ville.

Zagreb est la capitale de la Croatie et bénéficie d’une économie diversifiée qui allie un fort héritage culturel et architectural à des industries de haute technologie et un secteur des services modernes. La ville a développé plusieurs stratégies pour devenir une « ville intelligente », notamment un « plan d’action pour l’énergie durable », une « stratégie de développement des systèmes TIC et de l’e-gouvernance » et un « portail de données ouvert », mais les différentes initiatives de la ville intelligente sont restées relativement peu liées entre elles. Mirjana Zubak, chef du bureau des programmes et projets de l’UE à la municipalité de Zagreb, explique que « Le réseau SmartImpact est arrivé… au bon moment [pour nous] lorsque nous avons commencé à réfléchir à la manière dont nous pourrions introduire une approche systémique du développement des villes intelligentes dans la ville de Zagreb… nous permettant d’appliquer plus efficacement les initiatives et activités de développement des villes intelligentes.

Faciliter une approche pluridisciplinaire Une étape importante dans le développement des idées d’action a été de réunir les partenaires les plus pertinents afin de définir la vision et les besoins. Ceux-ci ont formé un Groupe local URBACT qui a travaillé sur des projets, chacun étant initié par des équipes multidisciplinaires comprenant des représentants de la ville, de l’Agence de développement de Zagreb, de l’Université de Zagreb, des centres scientifiques et de recherche, des centres d’incubation, des entreprises et des consultants. Comme le dit Anka Đurić, chef du département « Analyse et amélioration des processus d’affaires » de la ville de Zagreb et coordinateur du Groupe local URBACT, « Avec quelques défis de départ, l’expérience globale [du Groupe local URBACT] a été positive. C’était un processus qui a conduit à un apprentissage mutuel et à une croissance des participants correspondant à leur niveau d’implication ».

Un plan d’action de type «  laboratoire vivant  »

Le travail du Groupe local URBACT a permis de développer 11 initiatives de projets qui, ensemble, forment le Plan d’action intégré SmartImpact de Zagreb (voir plus bas). « Le Plan d’action intégré ainsi produit a un fort sentiment d’appropriation parmi ses créateurs, ce qui est une bonne condition préalable à sa mise en œuvre future », souligne Mme Đurić. Le plan ne se concentre pas tant sur les solutions technologiques que sur les structures de gouvernance, les processus, le financement et les modèles de réglementation et d’incitations pour créer une ville plus intelligente. Il est étroitement aligné sur la « Stratégie de développement de la ville de Zagreb pour la période allant jusqu’à 2020 ».

Il est important de noter que les actions seront mises en œuvre, suivies et améliorées en permanence par la même équipe multipartite qui a développé l’idée dans le cadre d’une approche de type « laboratoire de vie ». La ville s’est également engagée à faire en sorte que le système de réglementations et d’incitations soit adapté pour soutenir les nouveaux modèles en cours de développement. La mise en œuvre est en outre soutenue par l’intégration du plan d’action dans la plateforme d’entreprise numérique (ARIS) existante de Zagreb, qui cartographie et suit les projets et les processus. Selon Anka Đurić, cela a « apporté une qualité supplémentaire au plan d’action intégré en identifiant et en cartographiant les interconnexions et les composantes intégratives de tous les projets du PIA, du point de vue de l’infrastructure, des ressources, de la portée des parties prenantes et de la convivialité ».

Un véritable apprentissage transnational

Les membres du Groupe local URBACT ont bénéficié d’échanges et d’apprentissages entre eux, mais aussi avec les représentants des villes partenaires. Mme Đurić explique : « Les membres du Groupe ayant des connaissances et une expérience spécifiques ont participé à des réunions transnationales qui ont couvert des thèmes spécifiques au sein du projet… Ces [échanges] leur ont donné de nouvelles idées sur la manière d’établir une meilleure coopération avec les acteurs locaux [et]… sur la manière de réaliser certaines activités souhaitées », s’enthousiasme Mirjana Zubak : « L’une des plus grandes motivations pour participer à ce projet était un grand réseau - dix villes à différents niveaux de développement dans [différents aspects]. Je pense que nous avons beaucoup appris les uns des autres ». Anka Đurić souligne l’intérêt de collecter les meilleures pratiques sur l’utilisation de nouveaux modèles commerciaux et de nouvelles technologies, tels que le « Porto Innovation Hub », la « Smart Society Data Charter » d’Eindhoven et le « Smart Guadalajara - Using Technology to Support Service Delivery ».

Les 11 initiatives du plan d’action intégré SmartImpact de Zagreb Développement organisationnel

1. Améliorer les structures et les processus organisationnels des autorités municipales pour la fourniture de services urbains intelligents.

2. Engager les citoyens et les acteurs locaux dans les processus d’innovation locale, notamment par un processus de co-création défini et une plateforme en ligne. Gouvernance et intégration des données

3. Créer une « plate-forme intelligente » pour gérer les interactions des autorités municipales avec les entreprises, les citoyens et les autres organes administratifs.

4. Mettre en place un système intelligent de cybersécurité pour protéger les services numériques de la ville

5. Mettre en œuvre un système efficace de protection des données

6. Développer une intelligence artificielle « zAgI Virtual City Officer » pour répondre aux citoyens 24 heures sur 24, 7 jours sur 7

7. Améliorer les systèmes informatiques (y compris la plate-forme utilisateur) du groupe Zagreb Holding, qui fournit des services publics, énergétiques et autres aux citoyens, aux entreprises et aux visiteurs.

8. Utiliser un atlas énergétique - montrant les caractéristiques spatiales de la consommation d’énergie - pour permettre de nouvelles décisions de planification urbaine intelligente Soutenir les écosystèmes locaux d’innovation

9. Créer un incubateur d’entreprises axé sur l’innovation et un accélérateur « Digital Stream Zagreb » reliant les autorités municipales aux institutions de recherche, aux entreprises, aux ONG et aux citoyens.

10. Développer de nouveaux modèles d’entreprise pour la reconstruction d’un système d’éclairage public plus écologique et plus efficace sur le plan énergétique

11. Construire un nouveau cadre stratégique pour le financement et les marchés publics de solutions innovantes

Références