Les conditions du succès de l’économie circulaire

2018

Les vidéos de ce dossier, issues du MOOC UVED Economie Circulaire & Innovation ont pour objectif d’apporter des éléments de repère par rapport à la question suivante : Quels acteurs et quelles conditions réunir pour réussir la transition vers une économie circulaire ?

Cette question pose tout d’abord la question du type d’économie circulaire que nous souhaitons, avant d’explorer les dimensions politiques, économiques et technologiques de la transition. Elle se termine par un panorama général des principes d’organisation à mettre en œuvre au sein de territoires pour y parvenir.

Placée sous la double responsabilité scientifique de Jean-Claude Lévy et de Vincent Aurez, tous deux experts auprès de l’Institut National de l’Économie Circulaire, ce dossier mobilise également Béatrice Bellini (Université Paris Nanterre), Dominique Bourg (Université de Lausanne), Alain Geldron (Ademe) et Romain Ferrari (Fondation 2019).

Références

Vincent Aurez est expert associé de l’Institut National de l’Économie Circulaire et consultant au sein du département Performance Durable & Transformation du cabinet EY.

Maître de conférences à l’Université Paris Nanterre, docteur en sciences de gestion, Béatrice Bellini est spécialisée en management de l’environnement et du développement durable. Ses travaux portent tout particulièrement sur l’étude des modèles d’affaires responsables.

Dominique Bourg est philosophe et professeur à la Faculté des géosciences et de l’environnement de l’Université de Lausanne en Suisse. Ses domaines de recherche sont l’étude de la pensée écologique, les risques et le principe de précaution, les stratégies de dématérialisation, le débat public et la démocratie écologique.

Expert National Matières Premières à l’ADEME, Alain Geldron participe depuis 30 ans à la politique française de gestion des déchets. Depuis 2013, il développe la prise en compte des problématiques sur les matières premières au sein de l’ADEME. Il participe au pilotage et à l’animation de la mise en œuvre du concept d’économie circulaire au travers de conférences, de formations, d’études et de définitions de politiques d’action.

Après un début de carrière au long cours sur les mers, Romain Ferrari rejoint l’entreprise familiale de textiles techniques, Ferrari SA, qu’il choisit d’engager dans une démarche de développement durable. Il fait alors le constat d’une injustice majeure : les produits écologiquement responsables sont souvent plus chers que les autres. Les consommateurs n’y ont pas tous accès et les entrepreneurs de bonne volonté sont défavorisés. En 2011, il crée une fondation de recherche, la Fondation 2019, dont l’un des objectifs est de proposer un modèle de TVA indexée sur le coût des externalités afin de réduire pour les consommateurs le prix des biens et services écologiques.

Historien-géographe, Jean-Claude Levy a occupé diverses fonctions au sein des ministères de l’Environnement, de l’Équipement, du Tourisme et des Affaires Étrangères. Conseiller spécial auprès du Délégué pour l’action extérieure des collectivités locales, il s’est vu confier une mission par l’ancien Ministre du Développement Pascal Canfin afin d’examiner l’hypothèse de l’économie circulaire dans les pays en développement.

6 analyses

Une proposition

Une ressource