Gênes (IT) - Utilisation des médias sociaux pour l’engagement des citoyens

2019

URBACT Programme

Depuis 2002, Urbact est le programme de coopération territoriale européenne visant à promouvoir un développement urbain intégré et durable dans les villes des États membres de l’Union européenne, de Norvège et de Suisse. Urbact est un instrument de la politique de cohésion, financé par le FEDER (Fonds européen de développement régional) et les États membres.

Urbact est un programme européen d’échanges et d’apprentissage entre villes dont l’objectif est de développer des solutions aux grands défis urbains. En mettant en réseau les villes européennes, en renforçant les compétences et en capitalisant sur les bonnes pratiques, il soutient les décideurs publics et les acteurs de terrain pour développer des solutions durables qui intègrent les dimensions économiques, sociales et environnementales du développement urbain.

Dans le prolongement des programmes Urbact I et II, Urbact III continue de promouvoir un développement urbain intégré et durable et contribue aux objectifs de la stratégie Europe 2020.

À télécharger : urbact-citystories-genoa.pdf (900 Kio)

A la tête du réseau URBACT INTERACTIVE CITIES, Gênes a exploré les médias sociaux pour permettre la participation des citoyens à la promotion de la ville auprès des touristes, des travailleurs et des entreprises. Ce travail fournit maintenant une base pour répondre au traumatisme subi lors de l’effondrement tragique du pont Morandi de Gênes en août 2018.

Un pionnier dans l’utilisation des outils numériques interactifs

La ville de Gênes, dans le nord-ouest de l’Italie, a cherché activement à utiliser les nouvelles technologies numériques pour communiquer plus efficacement et rapprocher la population locale de l’administration publique. En 2013, Gênes a rejoint le réseau URBACT CityLogo qui se concentre sur l’amélioration de l’image de marque et du marketing de la ville. En 2016, la ville a lancé le réseau INTERACTIVE CITIES, cherchant à approfondir la manière dont le numérique, les médias sociaux et les contenus générés par les utilisateurs peuvent améliorer la gestion urbaine dans les villes européennes de toute taille. Le Conseil municipal a mis en place et coordonné un Groupe local URBACT comprenant les responsables des médias sociaux de différents départements municipaux, la Chambre de commerce locale et des organisations privées de la ville, y compris les musées, l’aquarium et l’aéroport. Ce « groupe de médias sociaux » a planifié des actions expérimentales couvrant différents aspects du tourisme ou de la promotion des entreprises. Il a également testé des initiatives visant à améliorer les services numériques offerts aux visiteurs. Il a notamment travaillé avec une entreprise numérique locale pour mettre au point une « visite médiévale » immersive du centre historique en utilisant la 4D et des expériences de réalité virtuelle. Cette technologie offre la possibilité de développer et de vendre des forfaits plus immersifs, améliorant ainsi l’expérience du visiteur et le dispersant dans les différents sites de la ville.

Promouvoir un nouveau mode de narration partagé

Comme le décrit l’Experte URBACT Daniela Patti, le cœur des activités de Gênes était de développer « une stratégie de marketing territorial à laquelle tous les acteurs locaux concernés pouvaient contribuer et appartenir ». Le Groupe local URBACT a lancé une nouvelle campagne intitulée « Make Genoa a Part of You » pour promouvoir le hashtag #genovamorethanthis, qui a été initialement lancé avec le nouveau logo de la ville en 2014. La ville a choisi trois « ambassadeurs sociaux » parmi une communauté active d’Instagrammers génois (@IgersGenova), accompagnés d’un concours photo public qui a vu 3 612 photos téléchargées en cinq semaines, contribuant à créer une carte numérique de Gênes orientée Instagram. Pendant les journées portes ouvertes de 2017 des 42 « Palazzi dei Rolli », patrimoine mondial de l’UNESCO, la ville a donné aux blogueurs et Instagrammers génois le contrôle des comptes des médias sociaux de la municipalité. Pour Rossana Borroni, stratège des médias sociaux de Gênes : Une autre initiative a permis de créer un « Instatour » de trois jours sur Gênes25 pour marquer les 25 ans du réaménagement majeur du port et du nouvel aquarium. Le projet a invité dix Instagrammers d’Italie, de France, d’Allemagne, des Pays-Bas, d’Espagne et d’Écosse à découvrir Gênes pendant trois jours et à partager de nouvelles perspectives sur la ville.

Tirer les leçons de l’expérience

Le plan d’action intégré de Gênes vise à garantir que le travail de communication numérique de la ville continue à évoluer et à s’appuyer sur les actions testées. L’équipe des médias sociaux a poursuivi son travail, notamment en développant la nouvelle campagne #genovalikesyou en réponse directe à la tragédie de l’effondrement du pont Morandi. Au cours des trois à cinq prochaines années, les travaux futurs porteront également sur la reprise des outils numériques des villes partenaires sur des aspects qui pourraient couvrir la promotion des entreprises locales, la revitalisation des quartiers et la mesure de l’impact. Gênes a entamé un échange bilatéral avec Murcie (ES) pour connaître ses processus de co-création numérique pour la régénération des quartiers, et les deux villes ont lancé un groupe de travail de suivi sur la « citoyenneté numérique » au sein d’Eurocities. Le développement futur de la stratégie de communication et de promotion numérique de la ville sera soutenu par des fonds provenant du système de gestion des taxes municipales - un URBACT - identifiés comme bonnes pratiques sur la base d’une stratégie commune entre la ville et la Chambre de commerce.

Références