Le territoire, acteur unique de la transition de l’économie à « l’oeconomie »

Pierre Calame, août 2016

Centre National de la Fonction Publique Territoriale (CNFPT)

La séance 4 met au cœur de la réflexion l’importance pour un territoire de faire vivre et de développer son capital immatériel, capital essentiel pour créer une nouvelle économie, ou ce qui est appelé ici une nouvelle « oeconomie ».

Nous verrons que le premier enjeu d’un territoire, acteur de la transition vers des sociétés durables, est de produire le capital immatériel qui permettra d’agir dans de multiples situations, notamment par l’apprentissage construit au fil du temps pour la gestion des relations. Les formes émergentes de résistance et d’alternatives et la généralisation de certaines innovations contribuent à cette construction.

Nous terminerons cette séquence en expliquant pourquoi le territoire est appelé à devenir l’un des deux grands acteurs pivot de l’oeconomie du XXIème siècle.

Références

  • Bonneuil C., Fressoz J-B., L’Evénement Anthropocène, La Terre, l’histoire et nous, Ed. du Seuil, coll. Anthropocène, 2013. 320 pages

  • Calame P., Essai sur l’oeconomie, Éditions Charles Léopold Mayer, 2009, 608 pages

  • Calame P., Les communs territoriaux, Revue Urbanisme, « A la recherche du bien commun territorial », Hors-Série n° 52, mars 2015. Np

  • Calame P., Les territoires ruraux face aux défis du futur : quels territoires ? quels défis ? quelles mutations ? quelles réponses ?, Conférence aux 18èmes assises de Sol et Civilisation. Paris, 15 octobre 2009, Sol et Civilisation, 21 octobre 2009, 6 pages.

  • Calame P., Synthèse à chaud d’Ecocity, rapporteur général de la conférence, FPH, 27 septembre 2013, 6 pages. Lire la synthèse

  • Calame P., La responsabilité sociale des entreprises, étape de construction d’une société responsable ou cul-de-sac ?, Mainstreaming Corporate Social Responsibility across Europe EU Presidency Conference 21-22 November 2002, Helsingoer, Denmark, Ed. Charles Léopold Mayer, novembre 2002. 38 pages.

  • Collectif de 9 organisations et individus, Plate-forme pour un monde responsable et solidaire, Diagnostic, principes et stratégies pour faire face aux risques planétaires majeurs, 1993. 6 pages

  • Erkman S., Vers une écologie industrielle, comment mettre en pratique le développement durable dans une société hyper-industrielle [en ligne], Ed. FPH, 2004. 256 pages. Accéder au livre « Vers Une Ecologie Industrielle »

  • Kennedy M., Lietaer B., Monnaies régionales, De nouvelles voies vers une prospérité durable, Ed. FPH, 2008. Np.

  • Queinnec Y., Bourdon W., Réguler les entreprises transnationales, 46 propositions, Forum pour une nouvelle gouvernance mondiale, décembre 2010. 76 pages. Accéder au site SHERPA, association créée en vue de protéger et défendre les populations victimes de crimes économiques.

  • Le Labo de l’économie sociale et solidaire est un « Think Tank destiné à faire (re)connaître une économie plus respectueuse de l’Homme et de son environnement à travers échanges, réflexions et actions. » : www.lelabo-ess.org

  • L’institut de l’économie circulaire a pour objectif de passer d’un modèle de réduction d’impact à un modèle de création de valeur, positive sur un plan social, économique et environnemental. Leur site propose de nombreux ateliers, conférences et publications : www.institut-economie-circulaire.fr

  • Présentation des Districts industriels italiens : stabarly.pagesperso-orange.fr

5 analyses

4 ressources