Energy Cities proposition 11 – Réaliser un plan chaleur local afin de recenser les besoins et les potentiels disponibles

Connaître les ressources et les flux de son territoire

2014

Energy Cities

Energy Cities est un réseau de plus de 1 000 villes de 30 pays différents. Convaincu que la transition énergétique est plus qu’une question d’énergie renouvelable ou de technologies de pointe, Energy Cities propose d’utiliser les ressources de manière raisonnée, de renforcer la participation locale et d’améliorer la qualité de vie dans une Europe démocratique. En 2014, le réseau présente 30 propositions pour la Transition Energétique des Territoires.

Elles constituent une source d’inspiration pour penser et agir différemment. Pour enfin tourner la page de pratiques non soutenables qui nous emmènent dans des impasses énergétiques, climatiques et peut-être économiques et sociales.

À télécharger : cahier_short_jan2014_fr.pdf (6,9 Mio)

Réaliser un plan chaleur local afin de recenser les besoins et les potentiels disponibles

Le problème à résoudre

Les besoins en chaleur et en froid sont plus importants que les besoins en électricité. Paradoxalement, nous y attachons moins d’importance. Sur tout territoire, les bâtiments ont des besoins en chaleur et en froid. Simultanément, il existe souvent des sources de chaleur disponibles. Elles ont des origines diverses : centrale de production d’électricité, cogénération, usine d’incinération de déchets, excédent de chaleur fatale industrielle, eaux usées, groupes frigorifiques, data center, excédents de capacités de chaudière biomasse, etc. Il existe aussi des sources de chaleur basse température, également sources de rafraîchissement : rivière, lac, mer.

La relation entre demande et offre est souvent absente. Les raisons ? Manque d’information, entités juridiques différentes, solution jugée trop complexe. Des ressources en chaleur sont gaspillées ici pendant que nous consommons de l’énergie à quelques pas de là pour en produire.

Dans un monde qui tourne la page de l’abondance énergétique, cette situation n’est plus acceptable.

La proposition

Réaliser un Plan chaleur local qui recensera sur un territoire donné, d’une part les besoins en chaleur / froid et d’autre part les potentiels de ressources excédentaires.

Ce Plan sera une composante du Plan d’Action pour l’Energie Durable (PAED). Il sera spatialisé et visera à supprimer le gaspillage de chaleur actuellement non utilisée. Il pourra introduire une obligation d’information des services municipaux lors d’une demande de permis de construire.

Les conditions du succès

  • Considérer l’exploitation de ces sources de chaleur jusque-là perdues comme une opportunité et non comme une contrainte.

  • Communiquer sur les sources de chaleur disponibles, en quantité et en qualité.

  • Orienter, via les documents d’urbanisme, la localisation de toute nouvelle installation productrice d’excédents de chaleur en fonction de la proximité de besoins à satisfaire. Et réciproquement.

  • Faciliter la relation entre offreurs et demandeurs de chaleur.

Références

En savoir plus