Energy Cities proposition 4 – Co-construire une vision de long terme qui modèle toutes les politiques

Renforcer les capacités d’action locale

2014

Energy Cities l’association européenne des autorités locales en transition énergétique

Energy Cities est un réseau de plus de 1 000 villes de 30 pays différents. Convaincu que la transition énergétique est plus qu’une question d’énergie renouvelable ou de technologies de pointe, Energy Cities propose d’utiliser les ressources de manière raisonnée, de renforcer la participation locale et d’améliorer la qualité de vie dans une Europe démocratique. En 2014, le réseau présente 30 propositions pour la Transition Energétique des Territoires.

Elles constituent une source d’inspiration pour penser et agir différemment. Pour enfin tourner la page de pratiques non soutenables qui nous emmènent dans des impasses énergétiques, climatiques et peut-être économiques et sociales.

À télécharger : cahier_short_jan2014_fr.pdf (6,9 Mio)

Co-construire une vision de long terme qui modèle toutes les politiques

Le problème à résoudre

Les défis énergétiques et climatiques nous obligent à penser notre société sur le long terme. La “Feuille de Route Energie 2050” de la Commission européenne ouvre des scénarios. Cela nous invite à réaliser des exercices similaires au niveau local pour engager la transition énergétique. Dans un monde imprévisible, les territoires ont plus que jamais besoin de se donner une vision partagée de leur futur. Un futur durable et désirable, qui redonne du sens et de l’espoir.

Cependant, nous sommes dans un monde où le “court-termisme” domine. Comment penser le long terme quand l’horizon temporel des médias est d’une journée et celui des marchés d’une heure ? A quoi serviraient les politiques publiques si elles devaient se conformer à une telle approche ?

Nous devons nous éloigner de prévisions basées sur un prolongement du passé, comme d’améliorations marginales qui ne changeraient pas notre trajectoire. Articuler les court, moyen et long termes devient une nécessité.

La proposition

Co-construire une vision de long terme du territoire vers une ville à basse consommation d’énergie et à haute qualité de vie pour tous.

Orienter les politiques sectorielles de l’autorité locale vers cet objectif. Une vision exprime des aspirations et des espoirs. Visant la transition énergétique, elle comprend des objectifs en termes de consommation d’énergie et d’émissions. Un tel exercice de prospective énergétique territoriale aide l’ensemble des acteurs locaux à dépasser leurs antagonismes idéologiques et leurs intérêts divergents.

Les conditions du succès

  • Prendre le temps nécessaire (une année minimum) pour réellement associer les citoyens, les acteurs locaux et les départements municipaux.

  • Se donner les moyens humains et les compétences pour conduire un exercice peu habituel.

  • Utiliser des méthodes d’animation qui libèrent la parole et la créativité qui confrontent les points de vue, les craintes et les intérêts, et font converger les parties prenantes vers des objectifs partagés.

  • Traduire la vision en objectifs, en scénarios “facteur 4” puis en plans d’action et se donner des étapes à partir du présent.

Références

En savoir plus