Energy Cities proposition 33 – Instaurer un code de la rue qui privilégie la marche et le vélo

Aménager le territoire pour réduire les consommations énergétiques

2014

Energy Cities l’association européenne des autorités locales en transition énergétique

Energy Cities est un réseau de plus de 1 000 villes de 30 pays différents. Convaincu que la transition énergétique est plus qu’une question d’énergie renouvelable ou de technologies de pointe, Energy Cities propose d’utiliser les ressources de manière raisonnée, de renforcer la participation locale et d’améliorer la qualité de vie dans une Europe démocratique. En 2014, le réseau présente 30 propositions pour la Transition Energétique des Territoires.

Elles constituent une source d’inspiration pour penser et agir différemment. Pour enfin tourner la page de pratiques non soutenables qui nous emmènent dans des impasses énergétiques, climatiques et peut-être économiques et sociales.

À télécharger : cahier_short_jan2014_fr.pdf (6,9 Mio)

Instaurer un code de la rue qui privilégie la marche et le vélo

Le problème à résoudre

La voiture a longtemps été le symbole de dynamisme pour les villes et de liberté pour leurs habitants. Sa prolifération en a fait un problème. On a aménagé les villes en fonction de l’automobile : accès aisé et rapide à la plupart des lieux, séparation des fonctions urbaines, occupation des espaces publics. La consommation énergétique a explosé.

Cela s’est réalisé au détriment des piétons et des cyclistes, de la convivialité, de l’utilisation paisible des espaces publics par les enfants, les personnes âgées. Les rues autrefois lieux de rencontres sont devenues des murs difficilement franchissables qui séparent les habitants les uns des autres.

Par rapport au service rendu et aux nuisances engendrées, l’automobile consomme un espace disproportionné. La voirie, les parkings et une série de lieux et d’interstices sont des espaces qu’elle n’occupe pas en permanence mais qu’elle empêche d’utiliser. Pourtant nous avons besoin d’un espace public plurifonctionnel, équilibré, intense et sécurisé, pour une consommation énergétique moindre et une meilleure qualité de vie.

La proposition

L’établissement d’un code de la route a permis aux véhicules automobiles de se déplacer sans trop de dommages. Le code de la rue est une règle de partage de certains espaces publics entre les différents usages.

Il est basé sur le respect des personnes les plus fragiles et des modes de déplacements les plus exposés aux risques. Dans l’ordre : jouer dans la rue, faire ses courses à pieds, aller au travail à vélo, accéder aux réseaux de transports en commun, puis la circulation des véhicules de livraison et des voitures.

Les conditions du succès

  • Penser les espaces publics comme des lieux de rencontre et de convivialité.

  • Concevoir le code de la rue comme une composante d’une politique d’urbanisme centrée sur les personnes plutôt que sur les choses.

  • Appliquer le code de la rue surtout au niveau des quartiers de villes, facilitant l’accès à des services publics et privés de proximité.

  • En faire un instrument de dialogue intergénérationnel (enfants, parents, personnes âgées) et multi-acteurs (écoles, commerces) au niveau d’un quartier.

  • Expliquer avec pédagogie les évolutions rendues possibles par le code de la rue.

Références

En savoir plus