Energy Cities proposition 28 – Faire de l’urbanisme l’instrument de la transition énergétique du territoire

Aménager le territoire pour réduire les consommations énergétiques

2014

Energy Cities l’association européenne des autorités locales en transition énergétique

Energy Cities est un réseau de plus de 1 000 villes de 30 pays différents. Convaincu que la transition énergétique est plus qu’une question d’énergie renouvelable ou de technologies de pointe, Energy Cities propose d’utiliser les ressources de manière raisonnée, de renforcer la participation locale et d’améliorer la qualité de vie dans une Europe démocratique. En 2014, le réseau présente 30 propositions pour la Transition Energétique des Territoires.

Elles constituent une source d’inspiration pour penser et agir différemment. Pour enfin tourner la page de pratiques non soutenables qui nous emmènent dans des impasses énergétiques, climatiques et peut-être économiques et sociales.

À télécharger : cahier_short_jan2014_fr.pdf (6,9 Mio)

Faire de l’urbanisme l’instrument de la transition énergétique du territoire

Le problème à résoudre

Les mondes de l’énergie durable et de l’urbanisme s’ignorent souvent. Pourtant ils sont très proches. Les choix d’urbanisme vont surdéterminer (souvent sans le savoir) les consommations énergétiques pour l’habitat et surtout pour les déplacements. Le zoning qui fait éclater les fonctions urbaines oblige à se déplacer pour chaque usage de la ville. L’étalement urbain allonge les distances, accroît les consommations et la précarité énergétique des familles. Selon sa conception, une ville ou quartier pourra favoriser ou défavoriser l’efficacité énergétique tout comme l’utilisation des renouvelables. La facilité de relier à vélo ses lieux d’habitat et de travail sera une conséquence des choix d’urbanisme.

Les autorités locales sont de plus en plus nombreuses à s’engager sur des objectifs de réduction des consommations énergétiques et des émissions. Elles n’ont aucune chance de les atteindre si l’urbanisme n’entre pas dans le jeu de façon constructive.

La proposition

Faire de l’urbanisme un instrument de maîtrise des consommations énergétiques du territoire.

Cela consiste à évaluer en amont et en aval l’impact des choix d’urbanisme sur les consommations d’énergie. A une échelle péri-urbaine, urbaine, ou d’un quartier. Les sujets ne manquent pas : limitation de l’étalement urbain, densification de la construction autour des nœuds de services et de transport, équipement en réseau de chaleur, évitement de nouvelles infrastructures, cheminements piétonniers, prise en compte de l’énergie pour les permis de construire.

Les conditions du succès

  • Disposer d’objectifs quantifiés de réduction de consommations énergétiques et d’émissions sur le territoire.

  • Estimer la part que peut et doit jouer l’urbanisme dans l’atteinte de ces objectifs.

  • Familiariser les spécialistes de l’énergie et de l’urbanisme à la compréhension de leurs logiques respectives.

  • Les inviter à proposer des terrains concrets de travail en commun dans un but de coopération constructive. En particulier, articuler les documents d’urbanisme et les objectifs “climat-énergie”.

Références

En savoir plus